Histoire

De Datong …

L’association a été fondée en 1999 par le Docteur Marcel Roux (voir biographie) et s’est rapidement focalisée sur la situation des enfants du Shaanxi et du Gansu. Elle fut d’abord baptisée « Datong », qui signifie « grande harmonie », « concorde » ou encore « grande famille », dont les caractères sont associés aux concepts de civisme et de solidarité. Mais la confusion avec la ville de Datong, dans le Shaanxi, s’est révélée gênante et l’association a donc décidé, à l’occasion de son enregistrement en France, de changer de nom.

… à Madaifu

Docteur Marcel, « Madaifu » pour les Chinois, est arrivé en Chine en 1995. Docteur en médecine, ancien vice-président de MSF, ancien directeur de MSF en Chine, Chevalier de l’ordre national du mérite, il a été fasciné par le pays et ne l’a plus quitté. Pour MSF, puis pour Datong, il s’est interrogé sur la meilleure manière d’agir : de l’humanitaire au développement, de la charité à la dignité. Il a conçu l’association comme un levier social, un moyen de catalyser l’immense vitalité des Chinois et la soif de progrès qui les anime. Marcel Roux est mort à Pékin le 14 juin 2006, laissant sa compagne, Charlotte Cailliez, ses enfants, ses amis et la ferme volonté de poursuivre son oeuvre.

Marcel Roux

Marcel Roux

Né en 1950 à Paris, Marcel Roux, médecin, s’intéresse d’abord à la psychiatrie. Il occupe la fonction d’interne des hôpitaux psychiatriques pendant 4 ans, à l’Hôpital Saint-Anne à Paris puis à l’Hôpital de Leyme (Lot). Son engagement au sein de « Médecins sans Frontières » débute en 1982, par une mission en Afghanistan. Elle se poursuivra jusqu’en 1999 avec des missions au Zaïre, au Brésil, au Liban, en Thaïlande, au Sud-Yemen, en Inde, au Sri-Lanka, au Cambodge, en Irak, au Kenya, au Liberia et dans l’ex-Yougoslavie. Vice-président de MSF de 1990 à 1994, Marcel est ensuite nommé chef de mission en Chine de 1995 à 1999.

En Chine, Marcel ouvre la mission française de MSF et lance les premiers programmes en collaboration avec les autorités provinciales. Notamment la relance du système de santé en milieu rural (Région autonome du Guangxi) et le développement de structures d’accueil pour les enfants des rues (Province du Shaanxi). Il organise aussi des missions d’urgences (inondations) et des missions d’évaluation sur l’exclusion (prostitution, toxicomanie, enfants des rues).

En 1999, Marcel Roux quitte MSF mais ne quitte pas la Chine. La même année, il fonde l’association Datong, rebaptisée les Enfants de Madaifu. Ma, pour Marcel, Daifu, pour Docteur. Outre ses activités au sein de MSF et de Datong, Marcel mène également des activités de consultant pour diverses organisations internationales telles le Haut Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés, la Communauté Économique Européenne et le Secrétariat international de MSF à Bruxelles. Ainsi que des missions dans le secteur industriel pour une grande entreprise de travaux pétroliers en mer (ETPM), en qualité de médecin responsable de l’organisation de la santé.

Chevalier de l’Ordre National du Mérite

Auteur de « Diapositives », 1988, Éditions Régine Deforges, collection « Deux milliards d’hommes ».

Marcel Roux est décédé en 2006 à Pékin.