Les enfants de Madaifu ont besoin d’un peu d’espoir. Leurs débuts dans la vie sont difficiles : leurs parents sont morts ou ont disparu et ils viennent de familles pauvres des régions déshéritées de Chine. Votre soutien peut leur permettre de rester dans leur environnement, de vivre au village et d’aller à l’école.

Gilles19-500w

Depuis 1999, notre association travaille dans le Shaanxi, le Gansu et le Hubei, dans les zones rurales les plus pauvres, avec trois types de programmes :

  • L’orphelinat sans mur : nous maintenons les enfants dans le foyer d’un parent ou d’un proche en leur accordant une aide pour subvenir aux besoins fondamentaux de l’enfant et financer sa scolarité.
  • L’accompagnement jusqu’à la vie active : en finançant des études supérieures, à travers un système de bourses, ou en offrant des formations professionnelles : l’association Shanghai Young Bakers, par exemple, a déjà formé cinq de nos jeunes aux métiers de la boulangerie.
  • Le soutien aux écoles : à la demande des autorités éducatives locales, nous avons au fil des années équipé des écoles en poêles à charbon, terrains de sport, cantines, dortoirs et salles informatiques ; fait des travaux de réparation après le tremblement de terre de mai 2008 ; et construit une Maison des Douches à Shanmen (Gansu) qui a été inaugurée en juin 2010.

Les frais d’un orphelinat sans mur sont en moyenne de 3400 RMB par an et par enfant. Avec des budgets modestes (600.000 RMB l’an dernier), l’association a jusqu’à présent pu prendre en charge plus de 270  enfants dans les orphelinats sans mur et environ 250 dans la station d’accueil (programme qui a pris fin en 2010). D’autres enfants ont besoin de nous.

L’augmentation de nos ressources nous permettrait:

  • d’accueillir davantage d’enfants
  • d’améliorer leurs conditions d’études
  • d’accorder des bourses à ceux qui veulent poursuivre des études supérieures
  • de mettre en place un suivi médical et psychologique

L’association a été fondée en 1999 par Marcel Roux, ancien vice-président de Médecins sans Frontières, « Madaifu » pour les Chinois (Ma pour Marcel et daifu pour docteur). Initialement appelée « Datong », l’association a été rebaptisée « Les enfants de Madaifu » pour rendre hommage à son fondateur, décédé en 2006. Initialement enregistrée à Hong-Kong, l’association est désormais enregistrée en France et bénéficie d’une exonération fiscale ouvrant droit à une réduction d’impôt à hauteur de 66% du montant de chaque don.

Depuis plus de 15 ans, le travail de notre association, en partenariat étroit avec les acteurs locaux (familles, responsables de villages, instituteurs, écoles et autorités locales), a fait ses preuves. Notre manager local et son adjoint, seuls salariés de l’association, assistés par des bénévoles chinois et français, assurent le suivi des familles et des enfants et veillent au bon usage des fonds alloués. Nous concevons notre action comme un levier social et n’avons pas d’investissements lourds. Plus des trois quarts de nos ressources sont directement affectées aux enfants.

 

Merci de votre soutien.

* 10 RMB = 1.48 euro